Thierry Millet (Orange Tunisie) : La loi de finances 2017 nous a fait subir près de 10 MD de nouveaux impôts et taxes

Le Directeur général d’Orange Tunisie, Thierry Millet a indiqué, lors de son passage sur les ondes de la radio Express FM, que le secteur des télécommunications a enregistré une croissance de l’ordre de 7 à 8% au cours de l’année 2018 et ce, intégrant tous les opérateurs téléphoniques. Il a ajouté que dans le cadre d’une étude élaborée récemment, il en ressort que la Tunisie a occupée la première position en termes de rapidité du débit d’Internet en Afrique.

Thierry Millet a expliqué en outre que l’utilisation d’Internet en Tunisie s’accroît de 30% chaque année soulignant que seulement 50% des Tunisiens utilisent Internet via leur téléphone portable.

Par ailleurs, Thierry Millet a indiqué que des taxes sur l’investissement (CAPEX) qui n’existait pas avant, ont été introduites dans le cadre de la Loi de Finances de 2017, ce qui représente plus de 10 MD qui vont directement dans les caisses de l’Etat, alors que ça pourrait être exploité en l’extension de réseaux, offrir des services, ou bien même faire travailler des sous-traitants, a expliqué M. Millet.

Orange Tunisie voudrait revenir à l’exonération, en prenant l’engagement de réinvestir tout ce qui va être exonéré en déploiement et couverture additionnel pour la Tunisie. Cette taxe est contreproductive pour les populations et pour l’emploi, a ajouté le directeur général.
 

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.