Ibrahim Dabbeche: Refus de l’augmentation de l’IS à 35% sur les concessionnaires automobiles

Le président de la Chambre syndicale des concessionnaires automobiles, Ibrahim Dabbeche a exprimé son point de vue à propos de la hausse de l’impôt sur les sociétés (IS), qui consiste en une majoration qui passe de 25% à 35% touchant les concessionnaires automobiles, les sociétés exportatrices ainsi que les grandes surfaces. En effet, dans une déclaration accordée à la radio Express FM, Ibrahim Dabbeche a regretté cette hausse considérant qu’il n’y a plus de justice fiscale, puisqu’il était prévu de différer à 2020 l’application de la hausse de l’impôt sur les sociétés (IS) prévue dans la loi de Finances 2018 et ceci en considérant les résultats de l’année 2019, alors que cette disposition a été intégrée dans la LF 2019, à travers un article additionnel, d’où un IS de 35% qui sera appliqué sur les concessionnaires automobiles, et ce dès le 1er janvier.

M. Dabbeche a exprimé sa colère et son refus, sur ladite augmentation en s’étonnant qu’elle ne touche que le secteur automobile et pas d’autres, en rappelant aussi la réduction du volume d’importations de plus de 20%,  il a mis l’accent sur le fait que ce type de disposition implique l’absence d’une justice fiscale au moment où les concessionnaires automobiles pensaient que l’orientation était vers une homogénéisation entre les différents secteurs.  
 

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.