Hakim Ben Hammouda : Le PLF 2019 manque de créativité

L’ancien ministre de l’Economie, Hakim Ben Hammouda a indiqué, lors de son passage sur les ondes de la radio Express FM, que dans le cadre du PLF 2019,  les politiques financières manquent d’imagination et de créativité. Le projet vise comme objectif principal la réalisation des équilibres ainsi que la réduction du déficit budgétaire, en ajoutant que cet objectif représente aussi bien le point fort que le point faible du projet. Et d’ajouter que les dispositions portant sur les transactions en espèces représentent les mesures phares introduites dans le PLF 2019.

A ce sujet, l’ancien ministre de l’Economie a expliqué que les mesures en question décidées en vue de limiter et lutter contre l’économie informelle ne sont pas suffisantes. En effet, il s’agit de dispositions votées dans le cadre de la loi de Finances mais qui ne sont pas appliquées par la suite. En outre, Hakim Ben Hammouda a souligné que sur les 14 MD de monnaie en circulation seulement 4 MD passent par les banques, ce qui est à même de les soumettre à une pression importante pour leur refinancement. Une pression que subit également la Banque Centrale de Tunisie qui doit assurer la partie refinancement des banques.
 

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.