ALKIMIA : - Compte rendu de la communication financière du 05 février 2008: Le résultat net provisoire au titre de 2007 est estimé à 0,954 MD ; L’exploitation de l’usine installée en Algérie démarrera au cours du 2T08 [suite]

Date: 14/01/2019Unité monétaire: TND
Valeur nominale10Nbre d'actions1 947 253
Dernier cours36.440PER (sur 1 année) / marché3,71x/10,76x
Var. der. clôture %0BPA (sur 1 année)9.820
Bidn.dDer. dividende5,000
Askn.dDate Distribution10/08/2015
Cap. Boursière70 957 899Var. sur 1 an36.440->36.440
MM(20)-MM(50)36,440-36,440Rdt ajusté depuis le 31/12/2021nc
Echg. quot. moyen (sur une année)0Advance/Decline (sur une année)0 hausses / 0 baisses

Lors de la communication financière de la société ALKIMIA, tenue hier le 05/02/2008 au siège de l’AIB, Mr Ali Ben Ali a exposé les réalisations de la compagnie pour l’année 2007 ainsi que sa situation actuelle.

Malgré une année difficile, l’entreprise est parvenue à clôturer l’exercice 2007 sur un résultat net positif provisoire de 954 412 DT, qui risque de varier à la baisse en fonction des dernières mises au point du Conseil d’Administration et l’audit des Co-commissaires aux comptes, lors de l’AGO qui va se réunir le 24 Avril prochain. Cependant, selon le management, la société a tenu ses promesses et a terminé l’année sur un résultat équilibré, toute en réalisant une production record de142 270 tonnes, dépassant ainsi les objectifs assignés en volume et en vente.

Insistant sur le fait que l’année 2007 s’est distinguée par la flambée persistante et incontrôlée des prix des matières premières, et particulièrement celui de l’acide phosphorique, Mr Ben Ali a noté que la société n’allait pas commercialiser à perte et a été amené à ajuster ses prix de vente du STPP, chaque fois qu’il était possible, malgré la stratégie des contrats à prix fermes et non révisables suivie.

Pour l’année 2008, ALKIMIA compte mettre en service l’usine de STPP en Algérie, qui va démarrer au cours du deuxième trimestre 2008 en raison des retards enregistrés au niveau des travaux de génie civil et les problèmes de l’alimentation en acide phosphorique, et développer la production du sulfate de sodium à Sebkhat Oum El Khialate à Tataouine Tunisie. Le projet est au stade de l’étude de faisabilité pour la construction d’une unité de fabrication de 100 000 tonnes pour un investissement de 40 MDT.


© Copyright Tustex.
Société : 

Themes :

© Copyright Tustex