L'AFC revient sur la conjoncture du secteur bancaire dans sa revue du mois de septembre 2019

L'intermédiaire en Bourse Arab Financial Consultants (AFC), publie sa revue bancaire du mois de septembre 2019, dans laquelle les analystes reviennent sur la conjoncture du secteur, les performances des banques cotées, hors BTE et WIfak Bank, en raison de leur petite taille, expliquent les auteurs de la note. L'échantillon étudié représente 92% des dépôts du secteur et 79% des crédits de toutes les banques résidentes.

L'AFC est revenu sur la crise du liquidité qui a engendré un recours massif au refinancement, dont le volume est passé de 4,5 milliards de dinars en 2014 à 14,5 en juillet 2019, passant par un sommet à 16,9 milliards de dinars au mois de mai de cette année. En réponse, la Banque Centrale de Tunisie a multiplié les mesures pour rétablir l'équilibre, à commencer par le plafonnement du montant d'appel d'offres en 2017, et la révision à plusieurs reprise du taux directeur...

La hausse des taux a en outre engendré un renversement dans la structure de croissance des PNB, avec la montée de la contribution de la marge d'intérêt en 2017 et 2018, auparavant, sur 2015 et 2016, la croissance provenait essentiellement des revenus des portefeuilles et change, et de la marge de commission, fait remarquer l'AFC...

Télécharger la revue bancaire de l'AFC de septembre 2019

 

 

Themes :

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.