TUNISAIR : Les contours du plan de restructuration du transporteur national

Date: 15/01/2019Unité monétaire: TND
Valeur nominale1Nbre d'actions106 199 280
Dernier cours0.530PER (sur 1 année) / marchén.dx/10,76x
Var. der. clôture %0BPA (sur 1 année)n.d
Bidn.dDer. dividenden.d
Askn.dDate Distribution
Cap. Boursière56 285 618Var. sur 1 an0.530->0.530
MM(20)-MM(50)0,530-0,530Rdt ajusté depuis le 31/12/20180
Echg. quot. moyen (sur une année)0Advance/Decline (sur une année)0 hausses / 0 baisses

Le journal « La Presse » a publié dans sa livraison du 25 novembre 2019, un article relatif à la restructuration de la compagnie aérienne Tunisair. Selon l’article, le transporteur national fait l’objet d’un plan de restructuration nécessitant une enveloppe de 1,3 milliard de dinars. Un plan devenu incontournable pour le sauvetage de la compagnie et qui s'établit sur trois principaux axes. Il s’agit du rajeunissement de la flotte, le développement de l’activité à travers la création de nouvelles lignes aériennes ainsi que la restructuration administrative. 

Rajeunir la flotte de Tunisair

La flotte de la compagnie aérienne historique est composée de seulement 20 appareils qui sont opérationnels sur un total de 29 existants. Le reste des appareils est atteint par l’usure et ne peuvent être exploités pour des problèmes de maintenance et d’équipements. L’article indique que l’ancien ministre du Transport, Hichem Ben Ahmed, avait déclaré au quotidien La Presse,  que la flotte de Tunisair sera rajeunie de manière progressive et sera, de ce fait, d’ici  deux ans et demi, dotée de 10 nouveaux appareils neufs tandis que 5 autres anciens appareils seront perdus eu égard à leur âge avancé. Pour sa part l’actuel ministre du Transport par intérim, René Trabelsi a indiqué que Tunisair va acquérir ces appareils sous forme de leasing avec option d’achat selon la technique du Lease-back. Ainsi, la flotte de la compagnie comprendra désormais d’ici 2022, un total de 32 engins. A souligner que l’Etat tunisien a versé dans un premier temps, une avance de 50 millions de dollars en vue d'acquérir ces appareils. En outre, les négociations sont en cours avec le constructeur Airbus pour l’acquisition de 5 avions 320 dont 3 seront réceptionnés en 2021 et le reste en 2022.

Restructuration administrative

Un des piliers du plan de restructuration de Tunisair est le plan social. Ce dernier vient conforter le renforcement financier et le rajeunissement de la flotte de la compagnie. En effet, la restructuration administrative de Tunisair vise à réduire la masse salariale qui l’encombre significativement. A rappeler que depuis 2011, la compagnie historique a fait l’objet de recrutements massifs et abusifs comprenant 1200 employés qui sont, selon le PDG de Tunisair, Elyes Mnakbi, “payés pour ne rien faire!” Toujours selon le quotidien La Presse, les recrutements dont il est question ont généré une masse salariale de l’ordre de 340 MD alors qu’elle n’était que de 220 MD avant 2011. Même constat pour les filiales de Tunisair dont les salaires représentent 130% de leurs revenus, faisant d’elles des entreprises totalement déficitaires. Ainsi, le plan social vise à licencier 1146 agents en 2020 en vue d’apporter une amélioration au niveau des équilibres financiers de Tunisair. Les négociations ayant duré plus d’un an ont conclu à un accord final stipulant que l’opération de licenciement des 1146 employés coûtera la somme de 170 millions de dinars sous forme d'indemnisations. Cette opération sera menée graduellement sur les trois prochaines années.

Et l’Open Sky?

Face à la concurrence rude des autres compagnies aériennes qui pourront débarquer en Tunisie dans le cadre de l’accord de l’Open Sky, Tunisair se trouve dans une très grande difficulté. De ce fait, il a été décidé que l’aéroport Tunis-Carthage sera exempté de cet accord pour une durée de 5 années. Cette période devrait suffire à la compagnie historique de mettre en place son plan de restructuration et de pouvoir faire face à la concurrence étrangère. Ainsi, la convention Open Sky, signée entre la Tunisie et l’Union européenne en 2017, entrera en vigueur au mois de février 2020. Par ailleurs, et dans le cadre du projet de l’extension de l’aéroport Tunis-Carthage, Tunisair devrait profiter d’un gain du nombre des passagers qui passerait de 5,5 millions à 8 millions par an d’ici 2022.         

 


  
 

Société : 

Themes :

Tags :

© Copyright Tustex