SOMOCER : Riadh Jaidane fait le point sur la restructuration du groupe

Date: 14/01/2019Unité monétaire: TND
Valeur nominale1Nbre d'actions28 831 880
Dernier cours1.510PER (sur 1 année) / marché13,73x/10,76x
Var. der. clôture %0BPA (sur 1 année)0.110
Bidn.dDer. dividende0,050
Askn.dDate Distribution20/08/2014
Cap. Boursière43 536 139Var. sur 1 an1.510->1.510
MM(20)-MM(50)1,510-1,510Rdt ajusté depuis le 31/12/2021nc
Echg. quot. moyen (sur une année)0Advance/Decline (sur une année)0 hausses / 0 baisses

A la veille de l'ouverture des souscriptions à son augmentation de capital, qui s'étaleront jusqu'au 15 juin inclus, le groupe Somocer a organisé au siège de la Bourse de Tunis, une communication financière pour présenter l'état d'avancement de sa restructuration.  La réunion a été animée par Riadh Jaidane, DG de Somocer, Yassine Amari, administrateur, et Raouf Aouadi, représentant de Maxula Bourse.

En guise d'introduction, Riadh Jaidane est revenu sur la participation du groupe au Salon du bâtiment au Kram. Une participation qui servira de préparation en vue de la participation de Somocer à la plus grande foire en matière de grés et sanitaires, à Boulogne en septembre 2016.

Le dirigeant est revenu sur le premier volet de la démarche du groupe, celui de la restructuration financière, notamment par le rééquilibrage de la dette par le transfert de 17 MD du court au moyen terme, après accord avec les banques, soit un échéancier à sept ans avec une année de franchise. Combinée à l'augmentation de capital, cette opération permettra de réduire de 2 à 2,5 MD le niveau des charges financières, qui à un moment représentaient jusqu'à 12% du chiffre d'affaires, rappelle Jaidane. Par ailleurs, la cession des actifs hors exploitation devrait rapporter quelques 20 MD globalement, le groupe a déjà reçu une offre de 15 MD pour la pyramide du lac, et aura encore quelques terrains à mettre en vente.

Au niveau des optimisations de l'exploitation, Jaidane a rappelé le démarrage de la cogénération, depuis le 15 février 2016, avec la revente du surplus à la STEG, l'impact de la cogénération devrait totaliser 1,6 MD à fin 2016, et devrait croître graduellement d'année en année pour atteindre éventuellement les 2,5 MD. Jaidane a également évoqué les projets d'intégration des deux unités de palettes et l'unité de carton, qui fourniront toute les sociétés du groupe. Parallèlement, Somocer a changé sa politique d'approvisionnement en passant de 8 à 16 mille tonnes par achat, ce qui a jusque là permis une économie de 20% sur les coûts d'achat des matières premières, affirme Riadh Jaidane.

L'autre volet du plan d'action mis en place par le Groupe concerne la relance de l'export, l'amélioration du coût de revient a permis à Somocer de s'aligner sur les prix de vente à l'international. Somocer a ainsi enregistré des commandes fermes de 6,3 MD au 30 avril 2016 (dont 1,3 MD encaissés contre un CA export total de 0,982 MD sur 2015). Somocer est en train de négocier avec une grande centrale d'achat française, portant sur 500 000 m carrés annuellement. Le groupe pourrait dépasser les 12 MD sur une année pleine à l'export a affirmé Jaidane et devrait surperformer son Business Plan en 2016 et 2017, d'autant plus que la restructuration de la dette n'est pas prise en compte dans le prospectus de l'augmentation de capital, a-t-il ajouté. 

La restructuration du groupe passera également par la création de la Holding, qui ne devrait pas être finalisée avant 2017, en attendant l'entrée en exploitation de la société SOMOSAN et l'introduction de SANIMED en Bourse.

Société : 

Themes :

© Copyright Tustex