ICF : Correction technique ou retour à la normale

Date: 15/01/2019Unité monétaire: TND
Valeur nominale10Nbre d'actions2 100 000
Dernier cours42.840PER (sur 1 année) / marché22,08x/10,76x
Var. der. clôture %0BPA (sur 1 année)1.94
Bidn.dDer. dividende2,230
Askn.dDate Distribution
Cap. Boursière89 964 000Var. sur 1 an42.840->42.840
MM(20)-MM(50)42,840-42,840Rdt ajusté depuis le 31/12/20180
Echg. quot. moyen (sur une année)0Advance/Decline (sur une année)0 hausses / 0 baisses

Elle cotait encore 204 DT à la clôture de la séance du 23 Octobre quand est sorti le communiqué des indicateurs du 3eme trimestre et depuis la baisse est vertigineuse et atteint plus de 36% à la clôture du 05 novembre.

Il s’agit du titre ICF qui a été l’année dernière la meilleure performance du marché avec un stratosphérique 550% propulsant le cours de la société à 179 DT et sa capitalisation boursière à 375 Millions de DT. Cette performance s’inscrivait dans une envolée vertigineuse du cours du principal produit de la société « le fluorure d’aluminium » qui a boosté aussi bien les revenus que les bénéfices de la société à un niveau record. Le résultat 2018 a connu un bond spectaculaire de 270% à un niveau de 38 Millions de DT.

La société a bénéficié de la  très bonne tenue du cours du fluorure d’aluminium dans un contexte du rétrécissement de l’offre avec l’arrêt de la production de grand nombre de producteurs chinois, européens et brésiliens. En 2019, ce contexte a perduré semble t-il tout au long des 6 premiers mois de l’année avant que les producteurs chinois ne reviennent progressivement sur le marché. C’est d’ailleurs l’annonce laconique de la société de ce retour des chinois et d’une petite baisse des cours du fluorure qui a provoqué la panique du marché. Ce retour s’est manifesté sur le marché Chinois lui-même qui a enregistré une baisse de 20% des prix du fluorure d’aluminium de 12,800 RMB/T à 10,200 RMB/T entre janvier 2019 et septembre 2019.

Le communiqué de la société était très peu précis et ne donnait aucune indication sur l’ampleur de ce phénomène ni même de ses répercussions probables sur les prochains mois. Le marché a donc considéré cette information comme étant l’amorce d’un cycle moins favorable pour la société sans disposer d’aucune certitude sur ça. L’offre s’est fortement accrue et les pressions à la vente sont devenues de plus en plus fortes.

Résultat des courses : 6 séances successives de baisse atteignant pour  la plupart d’entre elles le maximum autorisé des 6%. Cette sévère correction corrige certainement l’excès d’optimisme des investisseurs depuis plus d’un an mais manque aussi singulièrement de données fondamentales. La société a précisé que la production chinoise est irrégulière et que leurs producteurs viennent conjoncturellement sur le marché. Mais ce communiqué n’a pas apaisé les doutes du marché et la baisse est repartie de plus belle. La séance du jour a connu une certaine accalmie avec une offre qui s’est assagie et une demande qui semble chercher les bonnes affaires. Il est certain que l’exercice 2019 sera probablement dans la continuité de celui de 2018 et que les turbulences récentes ne vont probablement pas impacter sensiblement les résultats.  Mais d’ores et déjà, c’est l’année 2020 qui est scrutée par les investisseurs et pour cela un suivi régulier des cours du fluorure d’aluminium et probablement une meilleure communication de la société sur l’évolution du marché y compris au niveau de ses intrants qui permettra de savoir si la récente correction était une sur réaction technique ou un retour à une valorisation plus correcte.

 

Société : 

Themes :

© Copyright Tustex