Bourse de Tunis : Rétrospective du mois d'octobre : Quatrième baisse mensuelle consécutive pour le Tunindex

Encore un bilan mensuel négatif pour la Bourse de Tunis, le quatrième consécutif au terme du mois d'octobre, qui a vu l'indice Tunindex chuter de 3,05% mensuellement, à 5113,30 points, réduisant sa performance YTD à seulement 0,45% après avoir compté jusqu'à 13,37% au plus haut de sa courbe cette année, le 24 juin.

L'indice phare de la Bourse de Tunis a été en grande partie plombé par sa première force, le secteur bancaire, dont l'indice a reculé de 5,34% sur le mois, deuxième plus forte baisse au niveau sectoriel après Automobiles et Equipementiers, en repli de 5,72%, l'agroalimentaire se replie de 1,96% alors que l'indice des valeurs industrielles perd 2,81%. Pour sa part le Tunindex 20, des valeurs les plus liquides, a suivi quasiment le même parcours, perdant 3,09% en octobre pour descendre à 0,15% depuis le début de l'année.

Performance régionale

A signaler toutefois, que le marché tunisien continue de surperformer les places MENA affichant jusqu'à cette date la seule performance positive. Au 28 octobre, le marché égyptien a perdu 15,6% sur l’année affichant la plus grosse perte tous marchés confondus, suivi par l’Arabie Saoudite -14,8% et le Bahreïn -12,4%. La chute des cours du brut (43,2$/baril) a eu raison de la plupart des marchés au Moyen Orient ainsi que la guerre au Yémen qui pousse les investisseurs à craindre le risque d’enlisement régional.

Lire également Bourse de Tunis : Le marché Tunisien surperforme les places MENA

Le marché

L'actualité boursière du mois d'octobre a été en grande partie alimentée par les indicateurs d'activité 3T15, mais également par la restructuration des trois banques publiques, entrée dans une Nouvelle phase après les clôtures des augmentations de capital de la BH et de la STB en septembre. On attend maintenant la nomination des nouveaux directeurs généraux, prévue pour la fin du mois après l'entrée du processus de sélection dans sa dernière ligne droite.

Sur la cote, les trois titres ont enregistré des performances mitigées, seule la STB parvenant à grappiller un faible gain mensuel de 1,35% à  5,970 DT pour atteindre 33,2% sur l'année. La banque a annoncé une forte hausse de son bénéfice au premier semestre à 20,8 MD contre 1,4 MD à fin juin 2014. Par ailleurs, les indicateurs d'activité 3T15 de la STB font état d'un PNB en légère hausse de 2,7% comparé au neuf premier mois de l'année 2014, à 191,5 MD. De son coté, le titre BH subit une perte de 1,81% à 11,340 DT, soit un rendement YTD de 76,49%. La Banque a fait savoir que son PNB à fin septembre 2015 s'est établi à 190,891 MD, en hausse de 12,39% sur une année glissante. BNA affiche pour sa part la plus mauvaise performance mensuelle sur les trois banques, le titre perdant 4,19% à 12,550 DT, réduisant son gain depuis le début de l'année à 65,13%. La banque a tout juste publié ses comptes 2014, annonçant un bénéfice de 50,818 MD contre 14,553 MD avant modifications comptables en 2013, le résultat net part du groupe atteint quant à lui 55,5 MD au niveau consolidé. La banque verte a également annoncé une hausse de 5,4% de son PNB au terme des neuf premiers mois de l'année, pour atteindre 261 MD. Rappelons que la BNA a réalisé une plus value de 93,8 MD sur la cession de ses actions SFBT.

Autre fait marquant du mois, les premiers pas d'OfficePlast sur le marché alternatif et une performance de 76,68% pour le titre depuis sa première cotation le 7 octobre, introduite à 2,230 DT, l'action OfficePlast se négocie 3,940 DT à fin octobre, après un plus haut à 4,800 DT avant une séquence de prises de bénéfices sur les dernières séances. Le chiffre d'affaires global d'OfficePlast au 30 septembre 2015 à enregistré une évolution de 16,5% par rapport à la même période de l'exercice 2014, passant de 9,119 à 10,628 MD.

La première capitalisation du marché, SFBT, termine le mois d'octobre à 22,200 DT, soit une baisse mensuelle de 1,33% et une performance de 21,78% depuis le 1er janvier. Le chiffre d'affaires global des neuf premiers mois 2015 de la SFBT a diminué de 3% comparativement à la même période en 2014, passant de 255,717 à 248,029 MD. Le chiffre d'affaires local des boissons gazeuses affiche un repli de 4,58% à 119,539 MD contre 125,285 MD à fin septembre 2014. Le chiffre d'affaires bière sur le marché local a progressé de 4,83% pour atteindre 80,946 MD.

Parmi les meilleures performances, Carthage Cement affiche +18,75% après avoir commencé le mois pas loin de son plus bas niveau historique à 1,280 DT pour finir à 1,520 DT. Ce rallye haussier est intervenu alors que la société a annoncé une baisse de 4% de son chiffre d'affaires sur les neuf premiers mois de l'année, à 127,5 MD. Le chiffre d'affaires du troisième trimestre a augmenté de 19% toute activité confondue, passant de 31 à 36,8 MD. L'endettement au 30 septembre 2015 de Carthage Cement s'est établi à 520,8 MD contre 511,249 MD à la même date un an plus tôt, soit une légère hausse de 2%. Rappelons qu'au mois d'août, la société avait conclu un accord avec le pool bancaire pour le réaménagement de l’encours du crédit à long terme consortial, ainsi que les impayés en principal et intérêts y afférents soit 353MDT en un nouveau crédit à long terme remboursable sur 123 mois dont 12 mois de grâce en principal. Il a également été convenu de mettre en place un nouveau crédit d’investissement à long terme de 60MD et de réaménager l’encours du crédit à moyen terme accordé par pool bancaire, ainsi que les impayés en principal et intérêts y afférents soit 52MD.  Carthage Cement a perdu 37,19% de sa valeur depuis le début de l’année. 

Budget de l'Etat tunisien pour 2016

Sur le plan macroéconomique, le mois a été riche en actualité, avec la publication du projet de Budget de l'Etat 2016, qui prévoit un taux de croissance de 2,5% contre 0,5% prévu pour l'année  en cours. Ses prévisions reposent sur l'hypothèse d'un baril de pétrole à 55 dollars en moyenne et un dollars à 1,970 DT. Le Budget de l'Etat 2016 est fixé à 29,250 milliards de dinars, financé à hauteur  de 20,600 milliards de dinars par les recettes fiscales, 2,056 milliards de dinars par les recettes non fiscales, et 6,594 milliards par les caisses de l'Etat et les ressources d'emprunt. La masse salariale représentera 44,44% du budget de l’Etat 2016 et se situera à 13 milliards de dinars, contre 11,631 milliards de dinars pour la loi de finance complémentaire 2015, soit une hausse de 11,8%. Cette évolution provient entre autres des augmentations de salaires, de 650 MD prévue en janvier et en juillet 2016. Le document prévoit un déficit de 3,664 milliards de dinars, soit 3,9% du PIB, le niveau de la dette publique atteindra quant à lui 53,4% du PIB, soit 50,354 milliards de dinars.

Taux directeur de la Banque Centrale de Tunisie et conjoncture

Par ailleurs, le Conseil d'Administration de la Banque Centrale de Tunisie a décidé de baisser le taux d’intérêt directeur de la Banque centrale de 50 points de base  pour le ramener à 4,25%, après avoir constaté le ralentissement du rythme de financement de l’économie par le secteur financier ayant touché la plupart des secteurs productifs, ce qui reflète l’affaiblissement de la demande des crédits, notamment ceux orientés vers l’investissement comme en témoigne la baisse du taux d’accroissement des concours à l’économie à 3,3%, au cours des neuf premiers mois de l’année, contre 6,8% pour la même période de 2014. Le Conseil a également enregistré la nette décélération du rythme de progression des prix au cours de la période récente et qui devrait se poursuivre durant la période restante de l’année. En effet, le taux d’inflation moyen n’a pas dépassé 4,2% au cours du troisième trimestre contre une moyenne de 5,5% durant le premier semestre sous l’effet, principalement, de la détente des pressions sur les prix des produits alimentaires.   

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.