2016

ADWYA
Publié le: 16/01/2017 - 10:10
296

Le chiffre d’affaires total de la société ADWYA s’établit à 84,75 MDT pour l’année 2016 contre 89,02 MDT en 2015, soit une variation négative de 4,81% l’équivalent de 4,28 MDT.

SIAME
Publié le: 15/01/2017 - 17:32
1048

La Société Industrielle d’Appareillage et de Matériels Electriques « SIAME », informe ses actionnaires et le public, qu’elle a procédé en date du 05 Janvier 2017, à la signature d’un Protocole d’Accord « Memorandum Of Understanding », avec la multinationale Chinoise HUAWEI TECH. INVESTMENT CO., LIMITED, portant sur un projet conjoint, visant à développer une solution intégrée de Comptage Intelligent « Smart Metering », dédiée à la Société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz et qui sera par la suite customisée à d’autres clients en Afrique et au Moyen Orient.

Publié le: 15/01/2017 - 17:27
239

L'indice Tunindex a stagné à la Bourse de Tunis, à l'issue de la semaine au 13 janvier marquée par la faiblesse du volume, les capitaux traité en semaine dépassant à peine les 20 MD. L'indice de référence de la BVMT reste à 5546,38 points, tandis que le Tunindex 20 finit à 2353,04 points, enregistrant un très léger écart de -0,07%. Par ailleurs, l’ouverture des plis de l’offre sur les actions de la société SANIMED, opérée le mercredi 11 janvier 2017, fait ressortir que l’Offre à Prix Ferme a été souscrite 1,33 fois par environ 180 souscripteurs.

Publié le: 14/07/2015 - 14:39
822

Le solde budgétaire au terme des 5 premiers mois de l’année 2015, a atteint son niveau le plus bas depuis 2010 à - 99,0 Millions DT. En effet, les recettes courantes de l’Etat qui représentent 98,8% des recettes totales et Dons ont continué à progresser au mois de mai, +0,6% en glissement annuel à un rythme inférieur à celui des dépenses totales de l’Etat,  accentué par une poursuite de la hausse des dépenses salariales, induisant ainsi un creusement plus accentué.

Tawasol
Publié le: 27/01/2017 - 08:03
533

Tawasol Groupe Holding clôture l’année 2016 avec un chiffre d’affaires consolidé de l’ordre de 141 960 938 DT et ce, contre 84 787 605 DT réalisé au 31/12/2015, soit une croissance de l’ordre de 67%.

Par ailleurs, le quatrième trimestre s’est marqué par une accentuation du rythme de croissance par rapport au quatrième trimestre 2015 avec un chiffre d’affaires consolidé de 46 725 080 DT contre 28 595 297 DT réalisé au cours du quatrième trimestre 2015,soit une augmentation de 63%.

Publié le: 29/01/2016 - 17:08
547

Remi Merle, directeur général de Valéo, a déclaré à l’issue de la visite effectuée par Yassine Brahim, ministre de l’Investissement et de la Coopération internationale, que la firme va créer 500 postes d’emploi en procédant à l’élargissement des activités en Tunisie.

Publié le: 07/04/2015 - 05:17
165970

A partir du 1er janvier 2015 et en application des dispositions de l’article 19 de la loi n° 2013-54 du 30 décembre 2013, portant loi de finances pour l’année 2014, les bénéfices distribués par les sociétés (personnes morales soumises à l’IS y compris les bénéfices soumis au taux d'IS réduit de 10% et les bénéfices distribués par des personnes morales n’ayant pas subi l’impôt), les revenus des parts des fonds communs de placement en valeurs mobilières, des parts des fonds d'amorçage et des parts des fonds communs de placement à risque sont soumis à l’imposition sur le revenu moyenna

Publié le: 25/01/2017 - 15:53
2341

Dans son dernier billet économique, l’intermédiaire en Bourse MAC S.A se penche sur la problématique du  déficit budgétaire, qui est en train d’évoluer à des niveaux importants. Il est devenu, aujourd’hui, le défi le plus urgent et le plus difficile que la Tunisie devra relever. Les recettes fiscales diminuent et les dépenses publiques surtout improductives augmentent. Les protestations contre la collecte des taxes additionnelles et les difficultés de réduire les dé- penses publiques obligent le gouvernement à s’endetter de plus en plus.

Publié le: 26/01/2017 - 16:54
135

La ministre des Finances, Lamia Zribi a indiqué, sur les ondes de la radio Express FM, que le dialogue 5+1 rassemblant cinq pays à savoir : la France, le Portugal, l’Espagne, l’Italie et Malte ainsi que les pays du Maghreb, a intégré cette année dans son cadre les questions relatives à la finance. A ce titre, l’accent a été mis sur la transparence financière à travers l’échange des expériences et des connaissances dans le domaine. Egalement, il a été question de la fiscalité, la douane ainsi que le financement des changements climatiques.

Pages