Maroc : Trois milliards de dollars pour les infrastructures routières (2018-2021)

Le royaume chérifien a annoncé son intention d’investir près de 3 milliards de dollars sur la période 2018-2021, dans les infrastructures routières , selon les déclarations ministre marocain de l’Equipement et du Transport, Abdelkader Amara, en marge de l’ouverture des travaux du 10ème Congrès national de la route à Al Hoceima, au nord du pays.

Les investissements dans les infrastructures routières au Maroc connaissent ainsi une progression notable depuis ces dernières années. Sur la période 2008-2011, 535 millions de dollars y ont été investis avant que 695 millions ne le soient sur la période 2012-2017. Ceci représente 0,8% du PIB du pays. Toujours, selon le ministre marocain de l’Equipement et du Transport, le réseau routier classé du Maroc s’établit actuellement à plus de 57 300 km, dont 43 300 km de routes revêtues, 1 200 km de voies express et 1 800 km d’autoroutes en service.

Le réseau routier marocain assure ainsi à lui seul, 90% de la mobilité des personnes et 75% du flux des marchandises hors phosphate. Ce qui permet également au secteur des transports, de représenter 6% du PIB du Maroc et d’employer environ 10% de sa population active urbaine.

Themes :

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.