Telnet : Le groupe se prépare pour sa nouvelle ère technologique; Vers une rupture avec Syphax Airlines

Date: 15/01/2019Unité monétaire: TND
Valeur nominale1Nbre d'actions11 028 000
Dernier cours9.800PER (sur 1 année) / marché18,15x/10,76x
Var. der. clôture %0BPA (sur 1 année)0.540
Bidn.dDer. dividende0.300
Askn.dDate Distribution
Cap. Boursière108 074 400Var. sur 1 an9.800->9.800
MM(20)-MM(50)9,800-9,800Rdt ajusté depuis le 31/12/20180
Echg. quot. moyen (sur une année)0Advance/Decline (sur une année)0 hausses / 0 baisses

Les actionnaires de Telnet se sont réunis, le lundi 11 juin 2019, au siège de l'IACE, à l'occasion de l'assemblée générale ordinaire, présidée par Sami Khaouaja, aux côtés de Mohamed Frikha, Directeur Général. La séance a statué sur l'exercice 2018, qui s'est soldé par un bénéfice de 13,8 MD pour la société, contre 6 MD en 2017, et de 9,5 MD en consolidé contre 17,3 MD à la fin de l'exercice 2017, qui  avait bénéficié d'un gain ordinaire de 12,7 MD, provenant essentiellement du produit de transfert des activités dans le cadre de l’opération de partenariat global entre le groupe TELNET HOLDING et le groupe ALTRAN.

L'activité du groupe en 2018, a été marquée par plusieurs éléments tels que la signature avec le cabinet Gartner Inc. du contrat de conseil pour une assistance dans la mise en place de la structure américaine de Telnet, la signature du protocole d'entente entre Aerospace Valley Toulouse, Telnet Holding et la technopole de Sfax, ou encore la signature du contrat de partenariat avec le CETIM France, etc.

La  Recherche et Développement en ingénierie produit, reste l'activité source de Telnet, générant 78,99% du chiffre d'affaires en 2018, en baisse de 17,8% suite au transfert de certaines activités à ATC, mais en hausse de 15,22% à périmètre comparable. Le pôle Télécommunication et intégration des réseaux a vu ses revenus augmenter de 15,68%, grâce aux nouveaux projets de prestation de service à l'export. La contribution du pôle dans le CA du groupe est passée de 4,48 à 5,73% entre 2017 et 2018. Enfin, le pôle services PLM a enregistré une croissance de 17%, notamment avec le partenariat avec le Groupe CETIM France pour la réalisation de travaux de simulation et calcul numérique.

Le management a, par la suite, évoqué l'avenir du groupe, qui s'apprête à entamer une nouvelle ère, avec les projets de lancement de satellites qui avance conformément à la road-map définie par le management,  la joint-venture avec le saoudien MEFC (Middle East Fiber Cable Manufacturing), baptisée TELNET ARABIA, et l'activité drones à usage civile. Le groupe prévoit un premier lancement en 2020, avec son satellite Challenge one, avant d'atteindre la vitesse de croisière en 2021, et le lancement d'un service universel avec une constellation de satellites, qui permettra de pénétrer des domaines comme l'Internet Of Things, et de couvrir la totalité du globe, contre 10% seulement couverts par les stations terrestres. Interrogé sur les coûts du lancement et de fabrication, Frikha a estimé au total à 300 mille dollars, répartie à hauteur de 150 mille dollars pour le lancement proprement dit, et 150 mille dollars pour la fabrication des composantes du satellite. Le groupe Telnet réussit ainsi à minimiser sensiblement les coûts comparés aux standards internationaux, qui gravitent autour du million de dollars.

Pour le marché des drones, le groupe prévoit une dizaines d'unités la première année. Il s’agira de drone à usage civil, dont les prix de vente tournent aujourd'hui autour de 800 mille dollars. Les drones fabriqués par Telnet auront une autonomie de 2h, sur des distances pouvant atteindre les 300 km, a fait savoir Mohamed Frikha.

Sur un autre plan, Frikha a abordé le sujet Syphax Airlines,  dont la relation avec Telnet est mal perçue et devient gênante pour le groupe qui prépare un plan pour une rupture dans les meilleures conditions.  Syphax Airlines reprendra ses activités et entamera un plan de redressement qui pourrait s’étaler sur 15 ans, a annoncé le DG de Telnet.

Les prévisions pour 2019, tablent sur un chiffre d’affaires individuel de 11,6 MD pour un bénéfice de 7,8 MD, et des revenus de 45 MD pour l‘ensemble du groupe pour un résultat net  consolidé de 9 MD.

Enfin, l’AGO a approuvé la mise en paiement d’un dividende de 0,700 DT par action au titre de 2018, à compter du 25 juin.

 

Société : 

Themes :

© Copyright Tustex