Loi de finance

Publié le: 22/11/2020 - 13:19
616

Dans une lettre adressée en réponse à la demande  de la commission des finances relevant de l’ARP, le gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie, Marouane El Abassi, a réitéré son refus de financer le déficit du budget de l'Etat, après avoir consulté la version révisée du projet de loi de finances complémentaire.

L'intervention de l'institut d'émission doit se faire sans toucher aux équilibres économiques et aux fondements de la politique monétaire, a insisté le gouverneur, malgré l'abaissement du montant de l'intervention sollicitée, et qui prévoit 6,4 milliards de dinars.

Publié le: 17/12/2019 - 11:04
165522

La loi de finances pour l'exercice 2020 (LF2020) fixe le budget global de l’Etat à 47.227 mDT contre 43.121 mDT dans la loi de finances complémentaires de 2019 (LFC2019), 40.741mDT dans la LF2019 et 37.740 mDT dans la LF2018. L’évolution entre la LF2020 et la LFC2019 est de 9,5%.

Le budget de l’Etat est financé par des recettes fiscales pour 31.759 mDT (67%), des recettes non fiscales pour 3.800 mDT (8%) et des dettes pour 11.368 mDT (24%).

Publié le: 16/11/2017 - 12:19
1166

Le gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie, Chedly Ayari, s'est exprimé aujourd'hui en marge d'un forum organisé par l'Institut Arabe des Chefs d'Entreprises à propos de l'adoption de la technologie blockchain qui permettra d'insuffler une nouvelle dynamique et de réaliser un bond technologique important pour la Tunisie.

Publié le: 21/09/2016 - 16:21
931

Une rencontre a été tenue par le Conseil national de la fiscalité et présidée par la ministre des Finances, Lamia Zribi en présence d'experts comptables, des représentants de différents ministères et notamment des représentants d'organisations nationales. Il s'agit d'une rencontre consacrée aux aspects les plus essentiels afférents au projet de loi de Finances au titre de 2017 ainsi qu'au sujet des pressions que le budget de l'Etat subies à cause de la baisse des recettes et de la hausse des dépenses.

Publié le: 01/02/2016 - 12:56
1050

L’Ordre des Experts Comptables de Tunisie (OECT) a annoncé la programmation d’une rencontre-débat, le mardi 2 février 2016 à l’IACE aux Berges du Lac, dans un communiqué publié sur leur page Facebook.
L’objet de cette rencontre-débat sera la loi des finances 2016. L’occasion donc pour les participants d’analyser et de critiquer le budget de l’année 2016 qui a été adoptée, le 10 décembre dernier, au cours d’ne séance plénière marquée par le boycott de l’opposition.

Publié le: 11/01/2016 - 12:27
14969

Le cabinet d'audit et de conseil, Deloitte, vient de publier une présentation intitulée « la Loi de finances pour la gestion de l’année 2016 » consacrée à la présentation générale du budget de l’Etat et les dispositions proposées pour 2016.

Publié le: 17/12/2015 - 12:13
233

Selon le communiqué publié par l'Union générale tunisienne du travail (UGTT), le fait d’inscrire les dispositions de l'art.61 portant amnistie sur les infractions fiscales et de change dans le texte de la loi de finances 2016 n'est autre qu'une manœuvre détournée visant à faire passer le projet de loi sur la réconciliation économique.

Publié le: 10/12/2015 - 20:55
2262

La loi de finances 2016 vient d'être adoptée par l'Assemblée des représentants du Peuple (ARP)  par 142 voix pour, 0 voix contre et 7 abstentions.

Publié le: 08/12/2015 - 12:29
1267

Mohsen Hassan, vice-président de la Commission des Finances et de la planification au Parlement, a indiqué que les députés commenceront aujourd’hui à voter la Loi de Finances 2016 article par article.  Il a souligné que parmi les dispositions principales à soutenir dans cette loi est la réforme fiscale en l’occurrence à travers la lutte contre le régime forfaitaire et l’évasion fiscale.

Publié le: 23/10/2015 - 13:22
118

Lors de son passage sur les ondes de radio Express, vendredi 23 octobre 2015, le président de la commission des Finances au sein du Parlement, Mongi Rahoui a indiqué que la fiscalité ne jouit pas de la place qu’elle mérite. Cette déclaration survient en marge du forum de la Fiscalité dans sa troisième édition qui s'est tenu à Sfax. Mongi Rahoui, a souligné la complexité des textes régissant la fiscalité en ce sens où souvent, il existe différentes interprétations et différentes applications du même texte.

Publié le: 21/10/2015 - 10:46
246

Les projets de budget de l'Etat et de la Loi de Finances pour l'année 2016, seront examinés à partir du lundi 26 octobre 2015, par la Commission des Finances, de la planification et du développement à l'Assemblée des Représentants du Peuple (ARP).

La commission fixera le calendrier de séances relatives à la discussion de ces deux projets, lors de sa première réunion, dont notamment l'organisation des séances d'audition du ministre de Finances.

Publié le: 20/10/2015 - 11:41
1090

Invité au micro de radio Express FM, mardi 20 octobre 2015, le ministre des Finances, Slim Chaker est revenu sur la loi de Finances 2016 en évoquant les deux objectifs principaux y afférent. Le premier objectif, c’est la réalisation d'un taux de croissance de 2,5% au titre de 2016 et ce, au regard de la torpeur que connait actuellement l’économie tunisienne. Le deuxième objectif consiste en la lutte contre l’évasion fiscale et le marché parallèle.

Publié le: 19/10/2015 - 15:10
766

La Tunisie va émettre un milliard de dinars d'obligations islamiques ou Sukuk, soit environ 500 millions de dollars, en 2016, a annoncé le ministre des financiers Slim Chaker, lors de la conférence de presse consacrée à la présentation de la loi de finance 2016, tenue le 16 octobre à la Kasbah.

Le Budget de l'Etat pour l'exercice 2016 a été fixé à 29,250 milliards de dinars. Les besoins en financement extérieur de la Tunisie sont estimés à 3 milliards de dinars l'an prochain, toujours selon Slim Chaker.

Pages

S'abonner à Loi de finance