prix du carburant

Publié le: 08/04/2019 - 14:33
404 0

Le président de l’IACE, Taieb Bayahi a indiqué, lors de son passage sur les ondes de la radio Express FM, que la Tunisie souffre d’une réelle problématique concernant l’infrastructure et plus précisément la connectivité. Une faiblesse qui impose à l’économie nationale une perte en matière d’efficacité et d’efficience et par ricochet fait perdre au pays des marchés extérieurs importants.

Publié le: 04/03/2019 - 15:45
452 0

Le directeur exécutif de l’IACE, Majdi Hassan a indiqué, lors de son passage sur les ondes de la radio Express FM, qu’il est fort probable que le prix du carburant augmente dans les prochains jours. La raison de cette nouvelle hausse se rapporte essentiellement à la volonté de sauvegarder les équilibres budgétaires et ce, par la maîtrise de l'inflation, du glissement du dinar ainsi que du déficit commercial. Il a expliqué à cet effet, qu’en vue de pouvoir contrôler le déficit budgétaire, il est indéniable de baisser les dépenses de compensation, en l’occurrence au niveau des carburants.

Publié le: 02/01/2018 - 16:51
592 0

De nouvelles augmentations des prix sont à venir selon l’expert en économie, Ezzedine Saidane. Ce dernier a aussi révélé que d’autres modifications auront lieu au niveau du prix du carburant. Ezzedine Saidane a ainsi expliqué que ces augmentation sont une résultante de la loi de finances 2018, d’autant plus que le taux d’inflation la Tunisie a dépassé les 6%, ce qui est suffisamment alarmant.

Publié le: 05/06/2017 - 12:29
150 0

La ministre des Mines et des énergies Renouvelables, Hela Cheikhrouhou, a affirmé que le gouvernement d'union nationale envisage d’augmenter le prix des carburants. Une décision qui serait motivé par les mouvements de contestation dans le Sud tunisien, qui ont entraîné une baisse de production de pétrole et de gaz.

Publié le: 03/03/2016 - 09:57
1358 0

Le ministre de l'Énergie et des Mines, Mongi Marzouk, a révélé le 2 mars 2016, que la valeur globale de la subvention des Carburants a chuté vertigineusement en l’espace de deux ans.

En effet, en 2015, l’Etat n’avait déboursé « que » 400 millions de dinars pour subventionner les carburants alors qu’en 2013, la valeur de cette subvention dépassait les 3800 MD. Soit donc une chute de 89,5% !

Publié le: 05/01/2016 - 15:25
1983 0

Le ministère de l'Industrie, de l'Energie et des Mines a annoncé la réduction des prix de trois produits pétroliers (essence, Gasoil 50 et gasoil normal) à partir du mercredi 6 janvier 2015, dans le cadre de la mise en place d’un mécanisme de révision automatique des prix du carburant en fonction du prix du baril de pétrole. 

Les réductions seront comme suit :

- Essence : réduction de 20 millimes/litre

- Gasoil 50 : réduction de 50 millimes/litre

- Gasoil normal : réduction de 50 millimes/litre

Publié le: 16/10/2015 - 11:24
2637 0

Le ministre des finances, Slim Chaker, a annoncé une baisse de 20 millimes du litre d'essence et de 50 millimes du litre de Gasoil en 2016, lors de la conférence de presse tenue ce matin à la Kasbah qui a été consacrée à la présentation de la loi de finances 2016. L'impact de cette révision des prix est estimé à 130 MD.

Par ailleurs, il a été décidé d'adopter l'ajustement du prix à la pompe en fonction des cours  mondiaux de pétrole à compter de juillet 2016.

 

Publié le: 30/07/2015 - 13:22
204 0

A l’issue de la conférence de presse tenue aujourd’hui 30 juillet 2015 au palais de la Casbah, le ministre des Finances Salim Shaker a annoncé officiellement qu'il n'y aura pas une réduction du prix du carburant en 2015, contrairement à la première version du projet de la loi des fiances complémentaires de 2015, qui a stipulé la diminution de 50 millimes du prix du litre de l’essence et de 30 millimes pour le diesel.

Publié le: 20/07/2015 - 14:22
1520 0

La Loi de finance complémentaire 2015, proposera une réduction de 50 millime le litre d'essence et de 30 millimes le litre de Gasoil et de Gasoil 50, consécutivement à la baisse des prix du pétrole, dont le prix moyen du baril est de 58 dollars en juin, alors qu'il se négociât jusqu'à à 108,4 dollars en juin 2014.   

Publié le: 15/01/2015 - 10:01
164 0

Le ministre de l'Industrie, de l'Énergie et des Mines, Kamel Ben Naceur, a indiqué sur Express Fm, mercredi 14 janvier, qu'il n'y aura pas de baisse du prix du carburant à cause de la dépréciation du dinar tunisien face au dollar.

Le ministre a rappelé que le billet vert a pris environ 35% par rapport à a monnaie nationale entre 2009 et aujourd'hui. 

S'abonner à prix du carburant