Tunisie : Le Qatar, les Emirats et la Libye, premiers investisseurs arabes

Le volume des investissements arabes en Tunisie a enregistré une hausse entre 2017 et 2018, passant de 178,44 millions de dinars à 617,68 MD, sans compter le secteur de l’énergie, selon les chiffres publiés par l’Agence de promotion des investissements extérieurs (FIPA) via son Directeur général, Abdelbasset Ghanmi.

Les investissements arabes en Tunisie ont principalement ciblé le secteur de l’agriculture dont le volume des investissements est passé de 99 mille dinars à 52 MD. Vient ensuite le secteur des services avec un volume financier de 516,32 MD en 2018, contre 118,54 MD en 2017.

Le Qatar a consolide sa première position de premier investisseur arabe en Tunisie avec 479,719 MD investis contre « seulement » 83,18 MD en 2017. Derrière le Qatar, vient les Emirats arabes unis avec 88,08 MD (contre 21,43 MD en 2017) et la Libye. Le voisin libyen a pourtant vu ses investissements baisser en 2018, passant de 36,10 MD en 2017 à 15,69 MD.

Avec des investissements de 6,83 MD, le Maroc se classe à la quatrième place, juste devant l’Arabie Saoudite qui a vu ses investissements passer de 1,78 MD à 6,46 MD en 2018. On retrouve ensuite l’Algérie avec des investissements de 4,99 MD en 2018, contre 5,13 MD en 2017, et le Koweït, dont les investissements ont sensiblement baissé, chutant de 23,97 MD en 2017 à 4 MD en 2018.

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.