La croissance tunisienne loin sous la moyenne mondiale et des pays émergents en 2019-2020 selon le FMI

La croissance du PIB  de la Tunisie pour l'année 2019 est attendue au tour de 2,7%, selon le World Economic Outlook du FMI publié en fin de semaine passée, une croissance bien inférieure à la moyenne mondial de 3,3% et à celle des pays émergents, qui devrait se situer à 4,4%, et surtout, loin des hypothèses du gouvernement figurant dans la loi de finance, qui évoque un taux de croissance de 3,1% cette année. La Tunisie afficherait ainsi, avec l'Algérie, la croissance la plus faible en Afrique du Nord, pour 2019-2020. Les pays d'Afrique subsaharienne devraient enregistre une moyenne de 3,5%, selon le rapport du mois d'avril.

Pour en revenir à la Tunisie, le World Economic Outlook souligne la baisse continue du PIB calculé en dollar, en moyenne de 1,1%, il devrait passer de 39,91 milliards de dollars en 2018 à 36,2 milliards en 2019, puis 35,15 milliards en 2020. Le PIB par habitant est tombé à 3420 dollars en 2018 contre 4300 dollars dix ans plus tôt, avant le déclenchement de la crise économiques de 2008. Le FMI prévoit ainsi une poursuite de la baisse sur la période 2019-2020.

Coté inflation, le FMI s'attend à une poursuite de la tendance haussière, avec un taux moyen attendu à 7,5% en 2019 contre 7,3% en 2018, et une moyenne sous les 5% en 2011-2017. Les analystes du FMI prévoient toutefois une décélération en fin d'année, à 6,8%. Le ralentissement des tensions inflationnistes se poursuivrait en 2020, où le taux d’inflation moyen est prévu à 5,6% par le FMI.

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.