Hichem Ben Ahmed : Le retard de l’application de l’Open Sky est dû à la partie européenne

Le ministre du Transport, Hichem Ben Ahmed, a  déclaré dans le cadre d’une interview accordée à la radio expressfm le 12 décembre 2018, que la non-application de l’accord Open Sky est due à la partie européenne et que la partie tunisienne est techniquement prête. La partie européenne a un problème lié au Brexit, au cas où la Grande-Bretagne quitte l’Union européenne, l’espace aérien européen devra être redéfini.

Il est à rappeler que la  Tunisie a singé en décembre 2017 la convention ciel ouvert avec l’Union européenne, avec un effet direct dans l’ensemble des aéroports du pays, excepté l’aéroport Tunis-Carthage, le temps que la compagnie nationale soit restructurée, afin qu’elle puisse faire face à la concurrence induite par l’ouverture du ciel tunisien devant toutes les compagnies internationales.

M. Ben Ahmed a également l’Accord de libre échange complet et approfondi (ALECA) avec l’Union européenne, affirmant que le troisième round de négociations se poursuit tout en précisant que de grands progrès ont été enregistrés dans les différents volets de cet Accord.

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.