Faycal Derbal : La dévaluation du dinar tunisien recommandée par le FMI est une solution de facilité

Le Conseiller économique auprès du chef du gouvernement, Faycel Derbel est revenu sur l’une des recommandations du FMI à l’adresse de la Tunisie à savoir : la dévaluation du 10% à 20% du dinar tunisien. Il a expliqué qu’il s’agit d’une solution de facilité et que cela peut conduire même à l’effet inverse et contribuera à la détérioration de 7 indicateurs économiques, à savoir, le déficit commercial, le taux d'inflation, la dette externe, le service de la dette, le déficit budgétaire, le pouvoir d'achat et l'endettement.

Faycel Derbel a ajouté que la dévaluation du dinar tunisien va induire l’empêchement du contrôle les importations, dont 70% sont représentés par les produits énergétiques, alimentaires et les équipements.

Il a ajouté qu’il faut principalement soutenir et développer davantage le secteur touristique, ayant généré des recettes de 531 millions de dinars au 10 avril 2018. S’ajoute à cela le développement des entrées en devises en provenance des transferts de Tunisiens à l’étranger sans oublier un contrôle plus poussé des importations.

 

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.