Augmentation de 7% des crédits à la consommation octroyés par les banques

L’encours des crédits non professionnels octroyés par les banques aux particuliers a enregistré une hausse de 3,7%, à 24943 millions de dinars (MD), pendant la période allant du 1er janvier au 30 septembre 2020.

Cette augmentation des crédits à la consommation intervient suite à l’application de la décision de rééchelonnement de 3 à 6 mois, du remboursement des prêts bancaires. Pour rappel, cette mesure vise à atténuer les répercussions de la pandémie.

L’encours des crédits non professionnels est resté quasiment stable, en comparaison de la même période de 2019. Pour ce qui est des crédits à la consommation, ils ont augmenté 7%, à 9 643 MD, du 1er janvier au 30 septembre 2020. Alors que les crédits logement ont affiché une légère hausse de 1,6%, à 11 463 MD au cours de la même période. Quant aux crédits destinés au réaménagement  du logement, ils ont augmenté de 4,8%.

Par ailleurs, la BCT a fait état d’une décélération de la progression des prêts non professionnels accordés aux particuliers par les banques. Il passent  de +10,6% en 2017, à +4,5% en 2018, pour se situer au niveau de +0,3% en 2019. Et ce, en raison des hausses successives du taux directeur, notamment en 2018 et en 2019, et l’incapacité d’un grand nombre de citoyens à s’endetter, étant donné qu’ils ont atteint le plafond autorisé.
 

© Copyright Tustex

Les articles associés