UADH : Les revenus du groupe en baisse de 4,4% à fin 2016

Date: 15/01/2019Unité monétaire: TND
Valeur nominale1Nbre d'actions36953847
Dernier cours1.700PER (sur 1 année) / marchén.dx/10,76x
Var. der. clôture %0BPA (sur 1 année)n.d
Bidn.dDer. dividenden.d
Askn.dDate Distribution
Cap. Boursière62 821 540Var. sur 1 an1.700->1.700
MM(20)-MM(50)1,700-1,700Rdt ajusté depuis le 31/12/2019nc
Echg. quot. moyen (sur une année)0Advance/Decline (sur une année)0 hausses / 0 baisses

Les revenus du groupe UADH au titre du 4ème trimestre 2016 ont connu une légère baisse de 2,4% par rapport à la même période de l’année 2015, en passant de 95 379 765 DT à 93 108 549 DT.

 Les revenus du groupe UADH à fin 2016 s’élèvent à 352 402 193 DT contre 368 503 634 DT à fin 2015, soit une légère baisse de 4,4%.

 Le groupe UADH est présent sur le secteur automobile à travers les marques CITROËN, DS et MAZDA pour le segment des véhicules légers et à travers la marque Renault Trucks pour le segment des véhicules industriels. Les réalisations du groupe pour l’année 2016 sont de 7 212 véhicules légers (en termes de premières immatriculations) et 260 véhicules industriels (en termes de premières immatriculations).

Pour le segment des véhicules légers, le groupe UADH a maintenu en 2016 une position sur le podium des marques les plus vendues en Tunisie avec une part de marché de 11,9%. Le groupe UADH a consommé en 2016 le quota d’importation des véhicules neufs qui lui a été attribué par le ministère du commerce. Toutefois, le groupe n’a pas bénéficié en 2016 d’un quota d’importation supplémentaire alors qu’il était de 1 100 véhicules en 2015. Pour le segment des véhicules industriels, le groupe UADH a terminé l’année 2016 en deuxième position (véhicules industriels dont le PTAC ≥ 16 tonnes) avec 250 véhicules immatriculés et une part de marché de 19%, devancé par le leader de 4 véhicules uniquement.

 Les produits des placements ayant un montant, au 31/12/2016, de 8 082 028 DT, ont augmenté de plus que 67% par rapport au 31/12/2015.

 Les charges financières nettes du 4ème trimestre 2016 ont baissé de 30% par rapport à la période analogue de l’année dernière. En raison de la forte dévaluation du Dinar tunisien par rapport aux monnaies étrangères, étant donné que les importations du groupe sont libellées en Euro et en Yen, les charges financières en 2016 ont augmenté par rapport à 2015 et ce malgré le recours à des couvertures contre le risque de change. Il est à noter à ce sujet que le taux de change (JPY/TND) s’est fortement élevé en juin suite à l’annonce de la sortir du Royaume-Uni de l’Union Européenne.

Le solde de la trésorerie nette a baissé sous l’effet :

 1) Du paiement des dettes fournisseurs étrangers au titre des importations faites,

2) L’optimisation du recours aux crédits de gestion, particulièrement par le paiement des financements en devises,

3) Le CA manquant suite à la non-obtention d’un quota d’importation supplémentaire pareil à 2015 (1 100 véhicules en moins), et

 4) La constitution d’un stock de véhicules en fin d’année 2016 pour couvrir les ventes des deux premiers mois de l’année 2017 en attendant l’obtention du renouvellement de l’agrément d’importation pour l’année concernée auprès du ministère du commerce.

 La surface totale des succursales a augmenté suite au changement du local de la succursale de Gafsa de la filiale Economic Auto qui est devenu plus spacieux afin de répondre adéquatement aux besoins de ses clients dans cette région.

Télécharger les indicateurs d'activité 4t16 d'UADH

 

Société : 
© Copyright Tustex