WIFACK BANK : 44 nouvelles agences en Tunisie d'ici 2022; Cap sur l'Afrique et le Maghreb

Date: 15/01/2019Unité monétaire: TND
Valeur nominale5Nbre d'actions4 000 000
Dernier coursPER (sur 1 année) / marché0,00x/10,76x
Var. der. clôture %+.% BPA (sur 1 année)1.03
Bid0.000Der. dividende0,650
Ask0.000Date Distribution31/07/2015
Cap. Boursière0Var. sur 1 ann->n
MM(20)-MM(50)n.d-n.dRdt ajusté depuis le 31/12/2018nc
Echg. quot. moyen (sur une année)0Advance/Decline (sur une année)0 hausses / 0 baisses

Deux ans après sa transformation, Wifak Bank, a organisé le 7 mars, une réunion dans son Centre d’Affaires, pour présenter son parcours, ses réalisations récentes et sa vision stratégique, particulièrement dans le cadre de la transformation digitale.

La rencontre a été présidée par Mohamed Mellousse, Directeur Général de la banque, et  en présence de son staff directoire et coïncide avec l'annonce par la banque du lancement imminent du premier emprunt obligataire islamique en Tunisie, de 150 MD, dont la première tranche portera sur 40 MD.

Créée en 2002 sous le nom de Wifak Leasing, la société a débuté avec un capital initial de 5 MD, avant d'intégrer la cote de la Bourse de Tunis en 2006. Dans le cadre de sa politique de croissance, le projet de transformation en banque islamique est né et s'est concrétisé en 2015, avant d'entamer effectivement son activité commerciale le 28 avril 2017, via 9 agences. La banque a depuis connu une évolution raide avec le soutien de son actionnariat de référence, à savoir le Groupe STB, la CDC et l’ICD. Elle dispose aujourd'hui de 27 agences et d'un capital social de 150 MD. Notée "BB+" avec perspectives stables par Fitch Ratings en 2006, la banque s'est vue attribuer la note de "AA+"  également assortie de perspectives stables par l'agence américaine.

S'agissant des chiffres de la banque en 2018, Wifak Bank a réalisé un PNB de 25 MD, en hausse de 54,20% par rapport à 2017, avec des encours de financement en hausse de 60,10% à 406,8 MD, et des dépôts de l'ordre de 287,5 MD. Le coefficient d'exploitation de la banque a atteint 76%, soit 7 points de moins qu'en 2017.

A l'horizon 2022, Wifak Bank projette de porter son réseau à 71 agences, visant une part de marché de 1,24% sur les dépôts et de 1,4% sur les financements. L'objectif en termes de dépôts est de 1199 MD, celui du financement est de 1402 MD et le ratio Financements/Dépôts se situerait ainsi à 116,85%. Les projections tablent, par ailleurs, sur un coefficient d'exploitation de 41,21% d'ici 3 ans, avec un ROA à 2,41% et un ROE à 17,34%.

Dans sa présentation, Mohamed Mellousse, a souligné l'apport des Fintechs en tant qu’axe de développement, et les ambitions de la banque pour les années à venir, notamment en matière de digitalisation des process internes après le lancement de l'offre digitale en novembre 2018. La banque s'est d’autre part donné pour objectif de s'ouvrir à l'international pour se déployer notamment en Afrique subsaharienne.

En réponse à une question de Tustex, Mellousse a affirmé que le leasing sous sa forme islamique (Ijara) représente aujourd’hui environ 70% des activités de Wifak Bank. L’objectif d’ici deux-trois ans est de ramener ce taux à 45% contre 55% pour les activités bancaires de Mourabaha.

 

Société : 

Themes :

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.