Bourse de Tunis : Le Tunindex subit une perte hebdomadaire de 0,79%, malgré le rebond en fin de semaine

Le Tunindex a été sous pression cette semaine à la Bourse de Tunis malgré un timide sursaut sur les séances de jeudi et vendredi, le marché a été globalement baissier et animé par des échanges relativement important sur Carthage Clément et surtout sur ICF, titre phare de la semaine. L'indice de référence de la BVMT recule de 0,79%% en rythme hebdomadaire, et s’enfonce en territoire négatif depuis le début de l'année, avec -2,28%. De son côté, le Tunindex 20 se replie de 1,16% depuis le 8 février et cumule 2,50% de pertes en 2019. Les indices sectoriels pointent pour leur plupart vers le bas, le bancaire a perdu 0,67%, l'agroalimentaire s'est replié de 1,97 %, seuls l’Auto. Equipementiers et Matériaux de base s’affichent en vert sur la semaine, enregistrant des hausses respectives de 0,75 et 5,33%.

Parmi les faits marquants de la semaine, la suspension de la cotation du titre SERVICOM à partir du 14 février, et à la demande du CMF. Rappelons que SERVICOM a annoncé une baisse de 35% de ses revenus consolidés à fin 2018. La société a par ailleurs fait état du report du paiement de  la cinquième échéance de l’emprunt obligataire initialement prévue pour le 12 de ce mois.  Ceci intervient après la douche froide du dénouement du premier tirage dans le cadre de la convention avec GEM, qui n’a pas encore pu être clôturé, suite à la demande du fond d’investissement d’acquérir un nombre d’actions inférieur à celui défini dans le contrat signé entre les deux parties. L’accord d’investissement portant sur un montant total de 37.2 millions de dinars. Avant la suspension, SERVICOM a perdu 13,49% sur les trois premières séances de la semaine.

S’agissant des principales performances boursières, le titre ICF aura été l’attraction de la cote, gagnant 10,17% dans un volume de 5,3 MD, le plus élevé sur le marché. Le titre repasse la barre des 200 DT pour atteindre 200,500 DT vendredi à la clôture. L’action est soutenue par le chiffre d’affaires record annoncé pour 2018, à 157,3 MD, en hausse de 34,8% vs 2017.

L’autre performance notable, celle de TPR, qui grimpe de 7,42%. Le spécialiste des profilés aluminium a vu ses revenus progresser de 28% globalement en 2018, avec une hausse de 24% sur le marché local, et une croissance de 38% sur les ventes à l’export, qui représentent 30% de l’activité.

AIR Liquide Tunisie subit la plus forte baisse après SERVICOM, le titre recule de 9,67% dans des échanges très faibles.  L’action UADH se replie de 6,06%. Pour rappel, UADH a subit en 2018 l’impact de la baisse des quotas d’importations, terminant l’année avec des revenus en baisse de 12,27% en comparaison avec l’exercice précédent. Au terme de l’année 2018, la marque phare du pôle automobile du groupe Loukil, Citroën, a maintenu sa place de leader du marché des marques automobiles importatrices, pour la quatrième année d’affilée  avec 4 446  immatriculations, véhicules particuliers et utilitaires confondus, soit une part de marché globale de 8.66%.

  Poulina GH se replie de 6,61% à 13,270 DT. Le groupe affiche en 2018 un chiffre d’affaires dépassant les 2,6 milliards de dinars, en hausse de 18M par rapport à 2017.

Enfin, Carthage Cement affiche une perte hebdomadaire de 1,94% à 1,190 DT, après plus d’un million d’actions échangées en semaine. Rappelons que le chiffre d’affaires de la société s’est amélioré de 37% en 2018, contre une légère diminution de 3% de l’endettement global, qui atteint à fin 2018 les 515 MD.   

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.